Le scandale des Réserves Fractionnaires (ratio Cooke) dans l'expansion des Dettes Publiques est enraciné dans l'Histoire

Publié le 18 Mars 2017

La fiche Wikipédia sur les réserves fractionnaires dans le secteur bancaire nous dit ceci :

Le système de réserves fractionnaires (on parle aussi de « couverture partielle ») désigne le droit pour une banque commerciale de prêter, par des jeux d'écritures, de l'argent qu'elle n'a pas et sur lequel, outre le remboursement par le débiteur, elle touchera des intérêts, sachant toutefois qu'elle devra se refinancer en collectant des dépôts pour maintenir son équilibre de bilan.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_de_r%C3%A9serves_fractionnaires

Voici maintenant l'application de son principe dans l'histoire des dettes publiques par les Banquiers Internationaux comme cela est décrit par William Carr dans son livre "Des Pions sur l'Echiquier" avec la naissance et l'expansion de la dette publique Anglaise sous le règne du Roi Guillaume d'Orange :

Le scandale des Réserves Fractionnaires (ratio Cooke) dans l'expansion des Dettes Publiques est enraciné dans l'Histoire

Merci à Poison de m'avoir suggéré de faire cet article !

Repost 0
Commenter cet article

Poison - Quotidien 19/03/2017 12:10

Nous déposons mille euros à la banque. La banque (nous dit merci !) s'empresse d'en garder 10% et prête les 90% restants (crédit à la consommation, par exemple). Si nous voulons récupérer nos mille euros, comment pourra-t-elle, la banque, nous rendre notre argent (qu'elle n'a plus - les 90% sont ailleurs !). Il faut savoir que le cercle est vicieux : il va se passer exactement la même chose avec les 90%, etc. L'argent est donc créé Ex Nihilo (à partir de "plus" rien) !

Si seulement le monde savait !

Salutations Impostures.

Sam 19/03/2017 12:42

Une fois qu'on a compris que TOUT tourne autour des dettes, on a tout compris...
Le Plan Comptable Général nous apprend que les usuriers se servent avant les actionnaires : Une piste à suivre pour ceux qui veulent protéger leur patrimoine, mais moi j'ai jeté l'éponge, je suis dégoûté par toutes ces magouilles Talmudiques.